iMadrassa

Séquence 2 : démontrer, prouver un fait

I Compréhension de l'écrit
1 Procédés de la démonstration
  • Retrouver les démarches et les procédés de la démonstration

La démonstration est une manière de faciliter l’explication en utilisant le raisonnement.

 

La démonstration 

 Un procédé principal de l’argumentation. Elle consiste à justifier une thèse posée comme vraie en ayant recours à des raisonnements formulés. Elle utilise un vocabulaire précis et  des liens explicites entre les phrases. Dans la démonstration, les rapports logiques (cause, conséquence, but, comparaison, etc.) apparaissent nettement.

UNE  EXPERIENCE

    

      On apporta un jour dans mon laboratoire des lapins venant du marché. On les plaça sur une table où ils urinèrent et j’observai par hasard que leur urine était claire et acide.

       Ce fait me frappa, parce que les lapins ont ordinairement l’urine trouble et alcaline en leur qualité d’herbivores, tandis que les carnivores, ainsi qu’on le sait, ont au contraire les urines claires et acides.

       Cette observation d’acidité de l’urine chez les lapins me fit venir la pensée que ces animaux devaient être dans la condition alimentaire des carnivores. Je supposai qu’ils n’avaient probablement pas mangé depuis longtemps et qu’ils se trouvaient ainsi transformés par l’abstinence en véritables animaux carnivores vivant de leur propre sang. Rien n’était plus facile que de vérifier par l’expérience cette idée préconçue ou cette hypothèse.

        Je donnai de l’herbe à manger aux lapins, et quelques heures après leurs urines étaient devenues troubles et alcalines. On soumit ensuite les mêmes lapins à l’abstinence et, après vingt quatre heures ou trente six heures au plus, leurs urines étaient claires et fortement acides; puis elles redevenaient de nouveau alcalines en leur donnant de l’herbe.

      Je répétai cette expérience si simple un grand nombre de fois sur les lapins et toujours avec les mêmes résultats. Je la répétai ensuite chez le cheval, animal herbivore chez qui l’abstinence produit, comme chez le lapin, une prompte acidité de l’urine.

    J’arrivai ainsi, à la suite de mes expériences, à cette proposition générale, qui alors n’était pas connue, à savoir qu’à jeun, tous les animaux se nourrissent de viande, de sorte que les herbivores ont alors des urines semblables à celle des carnivores.

    (…) En voyant l’urine acide chez les lapins, je me suis demandé instinctivement quelle pouvait en être la cause. Le raisonnement que j’ai fait est le suivant : les urines des carnivores sont acides; or les lapins que j’ai sous les yeux ont les urines acides; donc ils sont carnivores, c’est-à-dire à jeun. C’est ce qu’il fallait établir par l’expérience.

                        

 

Claude BERNARD

 Introduction à l’étude de la Médecine Expérimentale

Situation d’énonciation 

 

Qui? A qui? De quoi? Comment? Pour quoi faire? (but)
Claude Bernard Lecteurs, médecins, étudiants en médecine Une expérience scientifique médicinale Texte scientifique Démontrer par le biais d’une expérience scientifique

 

Les étapes du raisonnement 

 

Le fait observé
  • L’urine des lapins était claire et acide.
Hypothèse formulée
  • Par l’abstinence, les lapins se trouvent transformés en animaux carnivores.
Expérience
  • Nourrir les lapins d’herbe, ensuite les soumettre à l’abstinence après quelques heures, puis les nourrir à nouveau.
  • Même expérience sur le cheval.
Interprétation des résultats
  • Lapins nourris = urines troubles et alcalines.
  • Lapins à jeun = urines claires et acides.
  • Même résultats pour le cheval.
Conclusion : loi scientifique
  • A jeun tous les animaux se nourrissent de viande = les herbivores deviennent des carnivores.

 

 

Le raisonnement employé dans ce texte est un raisonnement par induction, c'est-à-dire, à partir d’un cas particulier, on en tire une loi générale. En effet, Claude Bernard, à partir d’une hypothèse sur le cas des urines des lapins, a eu confirmation suite à l’expérience faite qu’à jeun, les herbivores deviennent carnivores.    

2 Le lexique
  • Utiliser le lexique du raisonnement

Le raisonnement veut dire relier des idées pour aboutir à une conclusion 

 


 

Moyens lexicaux

Nominalisation

exemples

Les verbes de raisonnement

Démontrer

Prouver

Justifier

Révéler

Indiquer

Dénoter

montrer

Démonstration

Preuve

Justification

Révélation

indication

Son geste généreux démontre sa bonté.

 

 

Ce roman révèle un grand talent.

Les tournures impersonnelles

Il est démontré que

Il est prouvé que

Il est clair que

Il est évident que

Il est indiscutable que…

La clarté d'un…

L'évidence

Il est clair, à ton visage, que tu es malade.

Verbes exprimant une conclusion

Il en résulte que

On peut en déduire que

On peut en conclure que

Le résultat

La déduction

 

Je déduis de ton devoir que tu as des problèmes de conjugaison en français.

adjectifs

Un raisonnement clair, juste, méthodique, sans faille, cohérent, rigoureux, absurde, faux

La cohérence, la rigueur, l'absurdité, la fausseté

 

Voici un court extrait représentant les différentes étapes du raisonnement

 

1) J’observerai que l’urine des lapins était claire.

2) Je supposai qu’ils n’avaient pas mangé depuis longtemps

3) Je donnai de l’herbe à manger aux lapins puis je les soumis à l’abstinence.

4) Je répétai l’expérience plusieurs fois.

5) J’arrivai à la proposition générale qu’à jeun tous les animaux se nourrissent de viande.

 

Les verbes soulignés expriment soit une action concrète soit une opération intellectuelle

 

Verbes liés à des actions concrètes

Verbes exprimant des opérations intellectuelles

 

Hypothèses

Conclusion

Observer

Donner

Répéter

Soumettre

supposer

arriver

 

 

II Etude de la langue
1 Le mode conditionnel

Le mode conditionnel permet de donner des informations sous toutes réserves c’est-à-dire probables mais incertaines. C’est le mode où l’action est hypothétique (ou irréelle).

 

Les  2 temps les plus utilisés sont : 

 

  • le conditionnel présent : r + ais, ais ait, ions, iez, aient (tous les verbes y compris les auxiliaires)
  • le conditionnel passé : auxiliaire être ou avoir au conditionnel présent + participe passé du verbe. 
2 L’expression de l’hypothèse et de la condition

Phrases avec " si "

 

  • Si + présent de l’indicatif = verbe au présent, au futur ou à l’impératif

  •  Si tu viens, je te prépare un gâteau.
  • Si tu viens, on s’amusera.
  • Si tu viens, téléphone-moi.

 

Valeur : une action se réalisera dans le présent ou le futur à condition qu’une autre se réalise.

 

  • Si + imparfait = verbe au conditionnel présent

 

  •  Si j’allais  à Paris, j’irais tous les jours voir un spectacle. (L’hypothèse se situe dans le présent ou le futur, l’action envisagée a peu de chances de se réaliser.
  •  Si j’étais d’origine chinoise, je parlerais sûrement chinois. (L’action se situe dans le présent mais l’action hypothétique est irréalisable).

 

  • Si+ plus-que-parfait = verbe au conditionnel passé

  • S’il m’avait téléphoné, je lui aurais expliqué la situation (L’hypothèse est située dans le passé et l’action envisagée ne s’est pas réalisée).

 

III Production écrite
1 Entrainement
  • Identifier un  raisonnement par  syllogisme
  • Manipuler  la structure du texte démonstratif

Le syllogisme : est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant  à une conclusion qu'Aristote a été le premier à formaliser.

Tous les hommes sont mortels, Or Socrate est un homme.

Donc Socrate est mortel. 

exercice d'application

Relevez du dernier paragraphe du texte « Une expérience » le syllogisme employé.

Les urines des carnivores sont acides.

Or les lapins que j’ai sous les yeux ont les urines acides.

Donc ils sont carnivores, à jeun.

2 Production
  • Produire un court texte démonstratif en respectant la structure donnée
Sujet

A partir des éléments qui vous sont proposés dans le tableau suivant, rédigez un court texte où vous rendrez compte de l’expérience.

 

Expérience

Etude d’une réaction chimique

Objectif

  • Enlever la coquille d’un œuf sans la toucher.

Procédure

  • Mettre l’œuf dans un verre.
  • Recouvrir l’œuf de vinaigre.
  • Laisser l’œuf trempé dans le vinaigre 2 à 3 jours.

Observation

  • Après 2 jours, on trouve l’œuf complètement déshabillé.
  • Il ne reste de la coquille que la pellicule interne.
  • On voit aussi de petites bulles de CO2 et de l’eau.

Explication

  • Le calcaire : carbonate de calcium (CA CO3) qui compose la coquille a réagi à l’acide acétique CH3 COOH du vinaigre.

Conclusion

  • On peut enlever la coquille d’un œuf sans la toucher par la réaction chimique.
  • La coquille est un des réactifs.

Réponse modèle :

 

Etude d’une réaction chimique

 

      On a entrepris une expérience sur un œuf  dans le but d’enlever la coquille sans la toucher.

 Pour cela, on met l’œuf dans un verre et on le recouvre de vinaigre puis on le laisse tremper dedans 2 à3 jours.

      Après deux jours, on trouve l’œuf complètement déshabillé : il ne reste de la coquille que la pellicule interne. On voit aussi de petites bulles de CO2 et de l’eau. Cela s’explique par le Calcaire (Carbonate de calcium CA CO3) qui compose la coquille et qui a réagi à l’acide acétique (CH3 COOH) du vinaigre.

       Donc en conclusion, on peut enlever la coquille d’un œuf sans la toucher par la réaction chimique. La coquille est un des réactifs.

 

  • إختبارات
  • 29
  • الأجوبة الصحيحة
  • False
  • الأجوبة الخاطئة
  • False
  • مجموع النقاط
  • False

المراتب الخمس الأولى في Quiz

  • فضيل عبد السلام
  • 200 نقطة
  • ka senni
  • 200 نقطة
  • Queen W
  • 195 نقطة
  • mrbt NiNa
  • 183 نقطة
  • Louvant Gerrard
  • 183 نقطة
  • Fares lemouchi
  • 177 نقطة
  • Rym B
  • 177 نقطة
  • fella marsali*
  • 177 نقطة
  • sir ine
  • 167 نقطة
  • ines anous
  • 163 نقطة

قم بالدخول للإطلاع على المزيد من المحتوى

لتتمكن من الوصول إلى جميع الدروس والتمارين والمسابقات والفيديوهات وتصفح الموقع براحة قم بالدخول أو بتسجيل حساب مجانا.



قم بالدخول للإطلاع على المزيد من المحتوى

لتتمكن من الوصول إلى جميع الدروس والتمارين والمسابقات والفيديوهات وتصفح الموقع براحة قم بالدخول أو بتسجيل حساب مجانا.